Les Décharnés de Paul Clément

Pour ma 1ère chronique, je vous présente Paul Clément et son 1er roman Les Décharnés.

IMG_20180819_094419_719

Genre : horrifique, post-apocalyptique

Pourquoi j’ai choisi ce livre / cet auteur ?

Les Décharnés est mon 1er roman auto-édité. Jusqu’à sa lecture j’étais totalement réfractaire, pétrie d’a priori négatifs (en résumé : si ça n’a pas été édité, c’est que ça ne doit pas valoir le coup). Mais il se trouve que son auteur était à ce moment-là également rédac chef de l’excellent site spécialisé My zombie culture. Amatrice du sujet et ayant déjà pu constater la qualité de ses chroniques, j’ai sauté le pas.

Ce livre faisant date dans mon parcours de lectrice, c’est tout naturellement à lui que j’ai pensé pour inaugurer mon blog.

 

Résumé (sans spoil)

Une journée qui commence, semblable à toutes les autres, avec son train-train et ses habitudes.

La même journée qui s’achève dans la terreur.

Entre ces deux moments, des morts qui se relèvent et des vivants qui deviennent des proies de choix pour ces prédateurs à l’appétit jamais satisfait.

Au milieu de ce chaos, le duo le plus improbable qui soit : un vieil agriculteur aigri et une fillette désormais seule au monde.

Leur chemin croisera divers personnes, amis et ennemis. La sécurité étant une notion désormais obsolète, seule la confiance qu’ils ont l’un pour l’autre leur permettra d’avancer envers et contre tous. La menace des zombies n’en est qu’une parmi d’autres…

 

Mon avis

Pour son 1er roman, Paul Clément a choisi un sujet qu’il connaît parfaitement et ça se voit. On plonge dans son univers en quelques pages, après il est impossible de s’en détacher. Personnellement je l’ai dévoré en quelques jours. Vous savez, le livre qu’on lit à la lampe de poche à 3h du matin parce qu’on veut absolument connaître la suite ? Celui qui met en retard le matin parce qu’on voulait juste lire quelques pages avant de partir bosser mais que ces quelques pages se sont transformées en un chapitre entier ? C’est l’effet que m’a fait Les décharnés ! C’est à croire que je me suis un peu trop identifiée aux personnages principaux, avide de l’histoire telle un zombie avide de chair fraîche !

L’homme est un loup pour l’homme. C’est un thème classique à toute histoire de zombie qui se respecte : alors que l’entraide et l’union entre survivants sont plus que jamais indispensables, l’homme fait ressortir ses pires instincts. De ce fait, on a le sentiment que Patrick et sa jeune protégée sont autant en danger livrés à eux-mêmes dans la nature avec des zombies qui peuvent surgir à tout moment, qu’au milieu du groupe de survivants réfugiés dans l‘école. Leur leader, un homme impitoyable et imprévisible, me fait penser à un Rick Grimes qui n’aurait plus rien à perdre et qui n’en est que plus dangereux. Pourtant, n’est-il pas plus à même de survivre, dans un monde où l’hésitation, la compassion et les sentiments (l’humanité, donc) peuvent facilement vous perdre ?

Paul Clément évite l’écueil de personnages en noir ou blanc : même les décisions de Patrick, qu’on apprend pourtant à apprécier au fil de l’histoire, auront des conséquences désastreuses tant il est déterminé à suivre son chemin et à préserver Emma à tout prix. Le fait que le personnage principal ne soit pas le leader du groupe – rôle en général tenu par un homme quasi-invincible – apporte également plus d’incertitudes quant à la succession des événements à venir, incertitudes plus que bienvenues quand on est un lecteur habitué aux récits de zombies.

D’ailleurs, les amateurs du genre zombie ne manqueront pas de repérer des références que Paul a laissées çà et là : la maison isolée dans les champs sonne comme un petit hommage au culte La nuit des morts vivants. L’initiative de Patrick de remplir la baignoire pour disposer d’eau potable vient très probablement d’une recommandation du Guide de survie en territoire zombie de Max Brooks.

Si Les décharnés ne révolutionne pas le genre, Paul Clément propose une histoire passionnante de bout en bout. Son écriture est immersive et efficace, les scènes d’actions et les dialogues sont maîtrisés. On ne s’ennuie pas une seule seconde, et c’est déjà une belle prouesse d’auteur.

Les décharnés a reçu le Prix Livraddict 2016 – Catégorie Fantastique et été élu « Meilleur roman SF / Fantasy » aux Indés Awards 2017, et il mérite complètement ces honneurs, d’autant plus qu’il s’agit de son premier roman. Ce jeune auteur ira loin, à n’en pas douter.

 

Mon personnage préféré

Sans hésitation, Patrick a ma préférence. L’auteur nous dépeint d’entrée de jeu un personnage détestable, un anti-héros pour cette histoire de zombies : la cinquantaine bedonnante, une cheville fragile dont on devine que ça lui jouera des tours, et surtout un homme égoïste qui ne pense qu’à sa survie. Un personnage qui n’a théoriquement aucune chance de survie dans un monde qui s’écroule et où, habituellement, l’union fait la force. Un rencontre changera tout et l’amènera à s’ouvrir à des sentiments oubliés au milieu d’un monde qui s’écroule.

 

Un passage qui m’a marqué

Oubliez toutes les scènes de fuite que vous avez pu lire. Sans conteste, la scène de l’évasion en tracteur est un bijou d’auteur. On ressent de l’angoisse – la menace zombie est plus forte que jamais – et on rit, à la fois de bon cœur et nerveusement, tellement cette scène est cocasse. L’ascenseur émotionnel est réel !

 

Citation

« Le poids de la norme sociale avait drôlement diminué et, aussi léger qu’une plume, il ne dictait plus grand-chose à l’Homme. La pratique et l’utile prenait le pas sur l’esthétique. Une dictature s’achevait et seul ce qui me permettait de survivre m’apparaissait digne d’exister. A mort la futilité.

 

Bonus

Chez les Clément, le talent est une histoire de famille. Après Paul l’auteur, Arthur le dessinateur. Voici la couverture alternative des Décharnés si ce dernier s’en était occupé. Laquelle préférez-vous?

39145047_1789958561099273_8761911155615596544_o

Publicités

8 commentaires Ajouter un commentaire

  1. bennybooksblog dit :

    Et bien Isa. Félicitations pour ta première chronique. Tu as tout d’une grande blogueuse. Moi-même à côté je ne fais pas aussi bien. J’ai beaucoup aimé tout ce que tu as écrit et c’est tellement complet. Continue comme ça et tu seras très convoitée.

    Aimé par 1 personne

    1. La p'tite Isa dit :

      Merci Ben, je ne touche plus terre là! Je suis sincèrement touchée par ton commentaire. Je vais essayer d’être à la hauteur 🙂

      J'aime

  2. Nora Taoreader dit :

    Wouaaaah ! Très belle 1ère chronique! N’étant pas spécialement amatrice de zombies, tu m’as pourtant donné envie de le lire! Tout y est, temps forts, ton ressenti, les persos, tout y est sans rien dévoiler du fond! Je dis bravo!

    Aimé par 1 personne

    1. La p'tite Isa dit :

      Merci beaucoup Nora, ton commentaire me fait super plaisir :))

      J'aime

  3. Paul Clément dit :

    Isabelle, en plus d’être honoré que tu aies choisi mon roman pour inaugurer ce blog qui, j’en suis convaincu, au vu de tes talents de rédactrice (on aurait pu bosser ensemble chez MZC !), aura rapidement son public, je suis vraiment heureux de savoir que je peux compter sur ton soutien indéfectible dans cette aventure d’auteur. Mes sincères félicitations pour ce lancement de blog avec un article complet qui change du tout-venant de la blogosphère avec de l’originalité dans le contenu et surtout un avis complet, un vrai ressenti, sans spoils. C’est certain, je suivrai ce blog en tant que lecteur ! Merci !

    Aimé par 1 personne

    1. La p'tite Isa dit :

      Avec de tels compliments venant de toi, c’est bon je peux mourir heureuse XD. Ça me touche et me va droit au coeur, tu n’imagines pas à quel point. Oui, tu as mon sincère soutien car je suis convaincue depuis les 1ères pages que j’ai lues des Décharnés que tu as un réel talent. J’ai déjà prévu de faire la chronique de LODW quand l’aventure sera terminée.

      J'aime

  4. arkayg dit :

    Tu sais ce que je pense de ta chronique, mais je le redis ! J’adore, c’est original, bien écrit, j’approuve ton choix de devenir blogueuse !! Hop un nouveau livre à acheter XD

    Aimé par 1 personne

    1. La p'tite Isa dit :

      J’ai une team de choc derrière moi 😉. Si ça t’a donné envie d’acheter le livre, tu ne peux pas me faire plus beau compliment ^^

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s